Le Nid du Macareux

Découvertes

HOUAT


Longue et étroite, Houat dresse ses hautes falaises granitiques au large de la presqu'île de Quiberon. A l'aplomb du port de Saint-Gildas, le village abrite des bateaux de pêche aux couleurs éclatantes. Sur les terre-pleins animés s'empilent les casiers. Ici bat le cœur de l'île dont la pêche constitue la principale ressource économique. Partout ailleurs règne la nature. Longée par un sentier pédestre, la côte est d'une beauté à vous couper le souffle. De petits chemins de sable sillonnent la lande. Un paradis de calme qui revendique à juste titre sa singularité.

HOEDIC

Il n'est pas nécessaire d'aller bien loin pourtrouver l'évasion. A une heure du continent, Hoedic apparaît. Comme une étoile de mer au raz de l'océan, comme un havre de paix. Le long de huit kilomètres de côtes et de plages superbes, l'île, préservée des voitures et de la pollution, offre aux curieux une envoûtante et rare palette d'odeurs et de couleurs, de sons et d'impressions.

Au fil des promenades l'île se laisse découvrir, parfois apprivoiser. Des sites néolithiques au fort « Vauban » (car Hoedic fut un site stratégique convoité par les Anglais), de son église pastel à la fontaine où les femmes allaient jadis chercher l'eau potable, du port La Croix au port l'Argol, c'est un grand jardin pour vos libertés.
Surprenante Hoëdic ! Les vendeurs de glace n'en dénaturent pas les plages, les animations touristiques sont rares.
Authentique et fidèle à ses racines, ce « cailloux » est un univers fragile et poétique.

ILE AUX MOINES

Magnifique endroit que l'île aux Moines ! Elle doit son nom aux moines de l'abbaye de Redon à qui le roi de Bretagne l'offrit au 9e siècle. Venez flâner hors saison dans le vieux bourg aux ruelles fleuries de camélias, mimosas et aux charmantes maisons de pêcheurs. L'île s'apprivoise à pied ou à vélo, que l'on peut louer au débarcadère. Le moyen idéal pour parcourir le Bois d'Amour et les collines couvertes de bruyères de la « perle du Golfe ».

BELLE-ILE

A  14 km de Quiberon, la plus grande des îles bretonnes ne vous laissera pas indifférents. A Le Palais, n'hésitez pas à louer un vélo ou une voiture pour découvrir Belle-île dans ses moindres détails. La visite commence par  les quais aux pimpantes maisons colorées. Baladez vous dans les rues de la vieille ville de Palais et découvrez la citadelle Vauban.

Le port  de Sauzon est une étape incontournable. La pointe des Poulains n 'est qu'à trois km. Ce cap sauvage fut rendu célèbre par l'actrice Sarah Bernhardt qui s'y installa à la fin du 19e siècle. Vous pourrez visiter sa propriété, ouverte au public depuis 2007. Falaises déchiquetées, mer déchaînée...

Vous serez conquis par le paysage saisissant de la côte sauvage.

LA TRINITE-SUR-MER

Nichée au coeur de la Baie de Quiberon, à quelques encablures du Golfe du Morbihan, La Trinité sur Mer offre a la fois le charme d'un authentique village de pêcheur de Bretagne sud et la quiètude d'une station balnéaire de renom. Le Port, escale d'excellence très prisée des plaisanciers accueille également des skippers de renommée internationale qui en ont fait leur port d'attache.

LOCMARIAQUER

Entre le Golfe du Morbihan et la Baie de Quiberon, Locmariaquer est au coeur de l'une des plus belles baies du monde ! Patrimoine mégalithique exceptionnel, Locmariaquer est un havre de paix idéal pour passer un agréable moment.

En dehors du site des mégalithes, vous pourrez découvrir six sites dispersés sur la commune : le menhir de Men-er-Letionec, le dolmen des Pierres Plates, le dolmen du Mané-Réthual, le tumulus du Mané-Lud, le tumulus du Mané-er-Hroeg et le dolmen de Kerlud.Aux portes d'entrée du Golfe du Morbihan se dressent trois monuments mégalithiques de première importance datés de 6 500 ans. Le Grand Menhir brisé, énorme bloc de granit de 20,60 mètres et pesant 280 tonnes est la plus grande stèle connue en Europe. Le tumulus d'Er Grah et le dolmen de la Table des marchands.

A découvrir : l'église paroissiale Notre-Dame de Kerdro dans le centre ville, la chapelle Saint-Michel, la chapelle du Moustoir et la chapelle Saint-Pierre.

QUIBERON

La Presqu'île de Quiberon offre quelques 40 kilomètres de sentiers !

Côté mer, vous pourrez découvrir la Côte Sauvage, les plages de sable fin, les ports de pêche et le port de plaisance de Port Haliguen et à l'extrème sud est la Pointe de Conguel et sa table d'orientation.

Côté terre, les sentiers bordés de murets de pierre sèche traversent la lande de villages en villages, en passant près de fontaines et moulins. Du haut de la tour de Locmaria, au coeur de la presqu'île, vous découvrirez un point de vue panoramique sur toute la presqu'île et la Baie de Quiberon.

SAINT-GOUSTAN

Le port de ST GOUSTAN est un ancien port de pêche et de commerce de la ville d'AURAY, situé en bordure de la rivière du LOC'H. Il tire son nom de saint Goustan, le patron des marins et des pêcheurs. Pour sa visite, mieux vaut éviter les talons hauts. Les rampes du LOC'H bâties sur les ruines d'un ancien château-fort descendent vers le port et vous permettent d'avoir une vue panoramique. Après l'avoir franchi le pont médiéval, vous débouchez sur la place ST SAUVEUR aux pavés bombés encadrée de maisons cossues à colombages. Vous longez le LOC'H par le quai Franklin, hommage rendu au célèbre diplomate physicien et ingénieur qui débarqua à AURAY le 4 décembre 1776 pour rencontrer le roi Louis XVI et appelait les français à soutenir les américains dans leur guerre d'indépendance.

CARNAC

Carnac est située entre le golfe du morbihan et la presqu'île de Quiberon. C'est une commune littorale très vaste réputée pour ses mégalithiques et ses magnifiques plages.

Le site de Carnac a probablement été occupé sans interruption depuis le Vème millénaire, bien que les datations précises fassent défaut. Le tumulus Saint-Michel est construit entre 5000 et 3400 ans av. J.-C. (au néolithique). A la base, il est long de 125 mètres, large de 60 mètres, et mesure 12 mètres de haut. C'est un tombeau pour les membres d'une élite, il contenait divers objets funéraires pour la plupart exposés dorénavant au musée de la préhistoire.Les alignements mégalithiques auraient été érigés entre 4000 et 2000 ans av. J.-C. Une légende dit que St Cornély, poursuivi par des soldats romains, se retourna et les figea en pierres, appelées menhirs aujourd'hui.

VANNES

Vannes, ville d’Art et d’Histoire, a vécu une étonnante métamorphose. Elle est ainsi devenue incontournable, à la fois sur le plan touristique (riche patrimoine et rues anciennes préservées) et économique, avec son pôle étudiant et son célèbre chantier naval Multiplast, où sont inventés les bateaux français pour la Coupe de l'America. Ni bourgeoise, ni prétentieuse, ni trop paisible, Vannes a su rester familiale, décontractée et offrir une qualité de vie qui fleure bon la douceur bretonne.

Aujourd’hui cette ville de 64000 habitants, valorise ses atouts touristiques grâce une mise en valeur de ses vieux quartiers et à sa proximité du Golfe du Morbihan.

 

 

ILE D'ARZ

Prenez une journée pour visiter un des joyaux du golfe.

 

L'île d'Arz ( En Arh en breton ) serait habitée de longue date ( 4000 ans a.v. J.C. ). Comme le reste du Golfe du Morbihan, elle a subi l'occupation des Celtes, des Vénètes, des Romains et des Bretons qui vinrent nombreux pour ces terres fertiles. L'essor du commerce maritime entraîne la construction de maisons de marins et de capitaines d' où son surnom de l' île des capitaines. Paroisse devenue commune en 1790 , elle compte neufs îles ou îlots satellites. Les îles Arz, Drénec Vras et Drenec Vihan, l'île Lerne, l'île Hur,le Charles, l'île Huric, l'île de Mouchiouse et l'île Spiren
Les habitants de l'île d'Arz s'appellent les Ildarais. Quant à l'origine du mot Arz elle remonterait au celtique "arthos" et au breton arh qui signifient ours.  

 

SAINTE ANNE D'AURAY

Sainte-Anne d'Auray, premier lieu de pèlerinage breton, où  la grand-mère de Jésus, apparut à un laboureur, Yvon Nicolazic, et lui dit en breton : "Me zo Anna mamm Mari". «Je suis la mère de Marie".

C’était le 25 Juillet 1624, veille de la fête de sainte Anne. Le 7 mars suivant, suite à l’appel de sainte Anne, Yvon Nicolazic découvre dans son champ du Bocenno une statue de sainte Anne venant d’une vieille chapelle tombée en ruine. C’était le signe authentifiant la vérité des apparitions.

Dès le lendemain, les pèlerins sont venus en foule dans ce lieu appelé à l’époque « Keranna », c'est-à-dire : le village d’Anne, preuve que sainte Anne était honorée en ce lieu avant les apparitions comme l’indiquent les pierres de l’ancienne chapelle au milieu desquelles fut découverte la statue. Parmi les millions de pèlerins venus ici depuis 1625, le plus célèbre est le Bienheureux Jean-Paul II, pèlerin de Sainte-Anne d’Auray le 20 Septembre 1996.